les grains des sables

01 mars 2013

de nouveaux sur nos huit jambes!

buenas dias a todos,

je vous écris de Tenerife où il pleut en ce premier jour de Mars, il va il y avoir de la neige sur le Teide..

nous sommes restés un peu absents de ce blog et ce en raison d'un petit contre-temps dans notre progression de voyage, ou plus exactement un contre-

marche, car fred s'est cassé le péroné. C'était il y a un mois, notre dernier jour à Gran Canaria, et el Confital( c'est le nom de la vague assassine, parait-

il une des plus grosses d'Europe!!) a serrée notre fredo un peu trop fort dans ses bras et l'a lachée un peu trop brusquement sur les rochers. enfin, aprés 

3 semaines de plâtre, la fracture est invisible sur les radios et hormis quelques douleurs résiduelles, notre fredo est en pleine forme, peut-être pas encore

prêt à remonter sur le surf mais par contre décidé à arpenter les sites d'escalade de Tenerife, voilà notre programme pour les jours prochains ainsi qu'une

excursion pour voir les baleines...on vous racontera.

j'ai commencé à charger quelques photos de Gran Canaria pour vous donner un aperçu, nous avons adoré le centre montagneux de l'île, de grandes

vallées verdoyantes assez encaissées, les sites d'escalade se situent dans des coins magnifiques, souvent assez sauvages, au milieu des pins ou des

palmiers.Les amandiers étaient en fleurs, les orangers couverts d'orange et les habitants très enclins à nous les faire goûter, bref on s'est régalé.

pour ce qui est de la côte, les ruraux que nous sommes avons eu un peu de mal à apprécier la beauté de ces kilomètres et kilomètres d'habitations,

d'autoroutes et surtout de serres géantes(dans lesquelles ils font pousser quoi, des bananiers, sous serres!!) qui recouvrent le sol depuis la plage

jusqu'au pied des montagnes. Nous avons trouvé très peu de belles plages, très peu de petits villages qui soient préservés de l'urbanisation galopante,

l'architecture en général est à frémir, des barres d'immeubles monstrueuses callées contre le rocher et qui entoure le moindre petit bout de plage qui

devient ainsi complètement inaccessible aux camping-caristes que nous sommes. Il est vrai qu'autrement motorisé nous aurions surement abordé l'île

différemment mais après les bivouacs superbes de Fuerteventura et Lanzarote nous sommes devenus difficiles...

Les petits sont en pleine forme, et semblent toujours apprécier le voyage d'autant plus je crois qu'avec une jambe en moins nous avons fait un peu plus

de plage (et plage à baignade cette fois, pas plage à surf...), visités LE parc animalier de Tenerife ( spectacles de dauphins et orques), et fêté le carnaval

comme il se doit ici durant plusieurs semaines. Un bon emploi du temps pour grandir, en tout cas efficace car Tom grandit à vue d'oeil, et Victor...a

toujours bon appetit !

Hasta Luego, émilie.

 

 

 

Posté par d escampette à 11:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]


06 février 2013

C'est le printemps au mois de Janvier à Gran Canaria

Le 16 Janvier, nous avons passé notre dernier jour sur l'île de Fuerteventura. Nous avons dormi au pied du phare situé à l'extreme pointe sud de l'île, et le matin, nous sommes partis tous les quatre à vélo pour une joli ballade le long de la côte qui relie les deux pointes de la péninsule, 10 kilomètres de piste en terre au milieu des vagues aux eaux bleu turquoises et des montagnes arides aux couleurs désertiques. Au bout de la piste nous avons pu observer de gros crabes rouges et noirs qui se chauffaient au soleil ainsi qu'un bon nombre de poissons prisonniers de la marée dans de grandes vasques rocheuses. Tom s'est régalé et a bien pédalé.

En chemin nous avons été doublé par un groupe de buggy, c'est une des nombreuses activités proposées dans les stations balnéaires; il y a beaucoup de pistes sur l'île ce qui en fait un terrain de prédilection pour les adeptes de quad, buggy, 4X4 et autres engins faisant beaucoup de bruit et beaucoup de poussière.

C'est aussi ça les Canaries, deux mondes qui cohabitent, pour Fuerteventura et Lanzarote en tout cas le shéma est le même ; de grosses stations balnéaires dans le sud, dont certaines créées de toute pièce, et qui sont entièrement dédiées à l'accueil des touristes allemands ou anglais, où il n'est pas nécessaire de parler espagnol puisque tout le monde vous parle en anglais et où les commerçants sont indiens ou chinois ; où il est plus facile de trouver des restaurants servant des hotdogs, hamburgers et autre bières anglaises que de la véritable cuisine canarienne. Mais les gens viennent ici pour le soleil et la baignade et se soucient peu de savoir où il se trouvent. Alors qu'au Nord et dans le centre de ces îles, on trouve des plages désertes aux eaux turquoises, des criques sauvages, des petits villages si agréables et où les gens sont si accueillants qu'on s'y installerait bien pour quelques temps !! et puis des paysages volcaniques et désertiques magnifiques ainsi qu'une culture très chaleureuse et attachante. Tout ça sous un soleil omniprésent, et avec des températures plus que clémentes tout au long de l'année.

Nous quittons donc ces deux îles enchantées enchantés de notre séjour, Lanzarote a ma préférence car je la trouve plus vivante, la population y contrôle plus l'expansion du tourisme, que ce soit au niveau de l'architecture très préservée, pas de grosses barres d'immeubles défigurant le paysage comme à certains endroits sur Fuerte, pas non plus de parcs de loisirs démesurés, les activités qui y sont proposées sont plus résolument tournées vers la nature et la découverte de la culture canarienne.

Fuerteventura me laisse une impression plus austère, bien qu'on y trouve aussi de merveilleuses plages de sable doré, des vagues monstrueuses pour le surf, du vent à gogo pour la planche et le kite surf, mais aussi des eaux bleu turquoises moins tumultueuses et un soleil ardent même en plein hiver, de quoi faire le bonheur de tous les amateurs de baignades et adeptes de sports nautiques. Mais le reste de l'île est très aride, pas de pluie donc pas de cultures, pas de verdures, le climat y est très sec et le paysage aussi. L'île est aussi moins densément peuplée ce qui explique surement que son identité soit moins marquée.

De manière générale, nous sommes très heureux d'avoir choisi de venir ici en camping car. Il s'est révélé être le mode de déplacement idéal, surtout avec les enfants, d'autant plus qu'il n'y a ici presque aucune restriction quant aux lieux de stationnement et beaucoup de plages désertes où nous avons pu rester pendant plusieurs jours. La seule difficulté est de trouver de l'eau mais nous avons finalement réussi à nous débrouiller, notamment en l'économisant au maximum, vaisselle à l'eau de mer, toilette au gant, douche sur la plage même si elle est parfois un peu fraîche et que Tom n'apprécie qu'à moitié !!!

Nous allons maintenant changer un peu d'ambiance car d'après ce que l'on nous a dit, le reste des îles Canaries est très différent, apparemment beaucoup plus urbanisé pour Gran Canaria et Tenerife, à voir donc.

PS : n'hésitez pas à jeter un coup d'oeil aux albums photos de Lanzarote et Fuerteventura, nous y avons ajouté quelques images. À bientôt.

 

 

Posté par d escampette à 22:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 janvier 2013

FELICES FIESTAS A TODOS

FELIZ ANO NUEVO

Nous vous souhaitons à tous et à toutes une bonne année 2013.

Nous espérons que vos fêtes ce sont bien passées et que vous avez pu profiter à cette occasion de vos familles et de vos amis.

Quant à nous, nous avons eu la chance de pouvoir passer ces jours de fêtes en compagnie de nos mamans respectives, de Magali et de Florentin.

Nous les avons accueilli à Lanzarote, dans le petit village de Punta Mujeres au nord est de l'île. Les petits se sont régalés avec leurs mamies, tati et

cousin, ils ont pu faire admirer leur progrés dans l'eau ainsi que sur le morey.Le temps a été parfait pour la baignade avec quelques journées trés

ensoleillées, ce qui heureusement n'a pas empeché le père noël de passer. Les canariens n'ayant pas d'habitudes ou de traditions particulières pour le

réveillon, nous avons un peu adapté les nôtres; le poulet a remplacé la dinde, la malvasia (vin de Lanzarote) a remplacé le riesling, et le turron a

remplacé les confiseries et les chocolats, de quoi satisfaire amplement les gourmands. Aprés la baignade, les cadeaux et la bûche de noël, nous

sommes allés visiter le parc de Timanfaya, dit parc de la montagne du feu. Des paysages lunaires, quelques hectares de lave durcie et séchée qui se

jette dans l'océan, on dirait que la dernière éruption a eu lieu il y a peu, ce qui est le cas puisqu' elle date de 1730. Au sommet d'un volcan endormi,

l'artiste canarien César Manrique a dessiné et fait installer un restaurant  dans lequel on peut manger des cuisses de poulet, des entrecôtes et des

brochettes cuits sur le feu du volcan!!! Ce menu nous a inspiré celui du réveillon du jour de l'an, grillades aussi, mais cette fois-ci au charbon de bois,

dans des pierres de lave à 10 métres de l'océan avec en dessert des brochettes de chamallow!! Tout ça dégusté sur la terrasse car il a fait trés doux en

compagnie de Jeremy, Cécile, Nino et Noé que nous avions retrouvé quelques jours plus tôt à Famara, et de Stéphane et Annie, des français installés

sur Lanzarote depuis 15 ans. Bref, le dernier jour de l'année s'est fini en beauté sous les feux d'artifice tirés par les habitants du village. 

Depuis nous avons rejoins Fuerteventura pour passer ces derniers jours de vacances en famille. Les vagues sont au rendez-vous, il fait beau et chaud,

de quoi profiter encore des plages et du vélo. NOus prévoyons de rester encore quelques jours, ensuite ce sera Gran Canaria, et une autre île à

découvrir... 

 

Posté par d escampette à 00:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 décembre 2012

Feliz Navidad

Les fêtes approchent, entre 2 baignades et une ballade à vélo, on fait des décorations de noël. Le calendrier de l'avant est déjà bien avancé et pour que la fête soit parfaite, mamie Dany, grand-mère, Magali et Florentin nous ont rejoint. Nous allons leur faire visiter Lanzarote sans oublier de préparer le réveillon. Un réveillon exotique car depuis déjà plusieurs jours il fait vraiment très chaud. Demain c'est l'anniversaire de Victor, on vous dira s'il a bien soufflé ses deux bougies. Hasta luego.

Posté par d escampette à 00:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 décembre 2012

Quelques images pour vous donner un aperçu des activités de Tom et Victor:
-trouver de nouvelles cachettes dans le camping car avant la baignade, après la baignade,

-partir à la recherche de petits poissons et crevettes, outils en main, observation, exploration...

 nouvelle cachette

le nouveau lit de Vic

vic épuisette

observation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous sommes depuis 2 jours sur l'île de Fuerteventura, car nous passeront finalement les fêtes de noël sur Lanzarote.(quelle logique me direz-vous!)  Plusieurs membres de la famille doivent nous rejoindre pour les vacances et d'après tous les échos que nous avons eu, Lanzarote se prête plus à un séjour en famille que Fuerteventura qui semble surtout convenir aux amateurs de surf, de kite, de planche, de vent quoi...Nous sommes donc venus nous faire une idée de la chose pendant les 15 jours qui nous séparent des vacances. La traversée en bateau entre les deux iles reste abordable et nous permet donc ces allers-et-venues. Pour l'instant nous ne sommes pas déçus, surf et vélo sont au rendez-vous, Fred a pu étrenner son nouveau longboard avec bonheur, chaque cession semble extraordinaire, et les sensations "magiques"...Il envoit d'ailleurs un grand merci à tout ceux qui ont participé à cet achat à l'occasion de ses 40 ans.

longboardadmirez le nouveau roi de la glisse!!

 

l boardpour les photos en pleine action je m'y emploi mais avec les petits c'est pas évident donc patience...

 

On vous dit tout sur Fuerteventura la prochaine fois...

 

Posté par d escampette à 15:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 novembre 2012

Viva Las Canarias!!!

 Après deux mois de voyage le long des côtes de l'Espagne et du Portugal, nous voilà enfin arrivés sur les iles Canaries, plus précisément sur l'île la plus à l'Est, Lanzarote. Nous avons débarqué à Arrecife la capitale de l'île, après 31 heures de traversée depuis Cadiz ; traversée pas vraiment reposante avec pas mal de houle et une ballade en poussette dans les allées entre 2h et 3h du matin pour rendormir notre Victor qui n'avait soudain plus sommeil!!

Depuis il dort mieux, maintenant qu'il peut passer sa journée à courir dans les vagues dans une eau chaude ( environ 24°C ), se faire sécher au soleil et se rouler dans le sable, faire une petite sieste dans la remorque du vélo en voyant défilé le paysage, retourner courir dans les vagues (parce qu'il y a vraiment pris goût...), rentrer vite se rincer et se sécher et se mettre sous la couette pour se réchauffer (parce que quand même le soir, il fait tout de même un peu frais) et lire des histoires ou jouer avec Tom.

Nous sommes tous heureux de pouvoir ralentir un peu le rythme et de pouvoir rester plus longtemps aux endroits qui nous plaisent et sur Lanzarote il y en a beaucoup...Ici les plages sont grandes, il y a des vagues a surfer, des falaises à explorer, des routes sur lesquelles rouler dans des paysages magnifiques, le soleil brille et l'eau est chaude, de quoi nous occuper des journées entières...il y a aussi pas mal de français en vacances ou en voyage avec des enfants qui par un heureux hasard ont souvent l'âge des nôtres ; de quoi finir d'occuper nos loulous qui semblent bien avoir adoptés la vie de voyage !Ils ont pu ainsi passer plusieurs jours avec Thaïs et Jade qui sont maintenant rentrées chez elles (et à qui ils envoient de gros bisous), et puis il y a Nino et Noé qui vont passer l'hiver à Famara et que l'on retrouve régulièrement.

 De plage en plage nous suivons la houle et fuyons le vent, c'est l'avantage de cette île, on est jamais très loin de l'autre bout...Nous commençons à avoir nos petits coins tranquilles et reculés, au bout d'une piste, derrière un petit village aux maisons blanchies à la chaux ; loin de ces grandes marinas bétonnées qui occupent une partie des côtes, et où les menus des restaurants sont affichés exclusivement en anglais et en allemand et où l'on trouve plus facilement des hot dog que des tapas, ces coins là, nous ne nous y attardons pas, ou alors juste pour une baignade en attendant de récupérer notre linge à la laverie(là- bas, les plages sont plus calmes, presque sans vagues, une autre Lanzarote...)

Sinon pour les gourmands nous avons trouvé de l'excellent fromage de chèvre fabriqué sur l'île, frais ou sec, on en fait des ventrées ; de fruits aussi avec des bananes des canaries, des oranges et citrons évidemment, des goyaves, mangues...il y a aussi d'excellents vins provenant des vignes de Lanzarote mais nous n'avons pas encore pris le temps de faire une dégustation, on cherche encore une bonne adresse, on vous en dira plus après..Quant aux restos, nous avons pour notre plus grand bonheur...deux garçons en bas age et notamment le plus jeune qui à encore un peu de mal à se tenir assis à table plus de 10 minutes sans se mettre à escalader sur tout ce qui l'entoure, chaises, tables, murets, ou bien courir dans les allées, ou encore aller faire du charme à toutes les tables en criant des « holà » à tue-tête ; donc pour cette raison et aussi parce que la vie ici est presque aussi chère qu'en France, nous nous réservons pour plus tard, attendant la visite de nos chères mamans qui se feront un plaisir de garder ces petits pendant que nous pourrons enfin gouter à toutes ces spécialités, poissons grillés, porcs grillés sauce mojo(épicée), crevettes à l'ail...

 Nous pensons rester ici encore une dizaine de jours, le temps d'emmener Tom voir ces volcans endormi d'un peu plus prés à Timanfaya, de visiter quelques grottes creuser par les vagues, d'aller voir le fameux musée de la Piraterie, tout en continuant d'explorer les nombreux spots de surfs de l'île. On va essayer de faire des photos (si on y pense ! c'est qu'on est débordés..), pour vous montrer tout ça et peut-être vous donner envie de venir un jour découvrir cette île merveilleuse qu'est Lanzarote.

 

Posté par d escampette à 13:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 novembre 2012

le Portugal est sous la pluie et nous aussi!!

 

C'est sous un ciel souvent chargé que viennent de s'écouler ces derniers jours. Beaucoup d'averses, entrecoupées d'éclaircies dont il faut vite profiter pour au choix, se mettre à l'eau, pêcher, se promener sur la plage, faire du cerf-volant...Tom est toujours très motivé pour apprendre le bodyboard et se met à l'eau par tous les temps. Fred arrive a surfer même si les conditions ne sont pas toujours idéales.

 

Malgré la pluie nous avons visité de très jolies villes, que ce soit Nazaré, petite ville du bord de mer aux ruelles toutes pavées de noir et blanc et bordée de falaises ; ou Obidos, aux fortifications impressionnantes et si bien conservées, et ses bougainvilliers mauve et fushia tout en fleurs. Nous nous sommes ensuite installés pour trois jours à Baleal, un endroit très agréable au Nord de Peniche, avec de belles plages, du surf, du bodyboard, du vélo et aussi de la pluie encore et toujours.

 

Quelques belles plages plus tard, nous sommes arrivés à Lisbonne, la veille de l'anniversaire de Tom, juste le temps pour Fred de partir en repérage pour organiser une chasse au trésor, avec indices cachés à découvrir et trésor enterré sous un drapeau pirate et emballé dans une feuille d'eucalyptus. Tom était ravi, et du trésor et de la chasse ainsi que du gâteau d'anniversaire confectionné par toute la famille pour l'occasion, une alternance de petits biscuits locaux type « petit beurre » et mousse au chocolat, un régal de l'avis de chacun.

 

Après Lisbonne, nous avons continué à longer la côte jusqu'à Ponta de Sagres ( le cap le plus à l'Ouest de l'Europe), mais les journées de franc soleil se comptent. Nous avons quand même pu nous baigner, et faire de magnifiques ballades à vélo (Tom est très motivé car il veut gagner le tour de France..) sur le sentier qui longe les falaises ocres et rouges et qui surplombent de petites plages cachées dans des criques.

 

Ici c'est en tout cas le paradis des surfers car quelque soit le temps, la houle ou le vent, il y a toujours un « spot » qui fonctionne. On se retrouve donc de plage en plage, ce qui permet parfois de faire connaissance, notamment avec un couple de portuguais parent d'un petit Fausto de 4 ans et demi, avec qui Tom et Victor ont été ravi de pouvoir jouer pendant quelques jours même si de temps en temps Tom trouvait que « ça serait mieux si il parlait français » ! Quant à nous la discussion se fait surtout en anglais et un peu en français, car c'est une langue que les portuguais ont la possibilité d'apprendre au collège, ils sont donc très nombreux à avoir quelques restes..

Nous finissons de longer la côte Sud du pays, beaucoup de constructions le long de très belles plages qui le sont de fait un peu moins.Il ne nous reste plus que quelques jours à passer au Portugal car nous prenons le bateau à Cadiz le 13 Novembre. Ensuite, à nous la chaleur et le soleil des Canaries...

 

 

Posté par d escampette à 13:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 octobre 2012

Bom dia de Peniche

Bonjour à toutes et à tous,

 

Voici enfin quelques nouvelles, en effet, nous avons eu plus de mal que prévu à nous connecter donc merci d'être patient si vous attendez des réponses à vos mails.

Nous sommes donc partis du Puy Ste Réparade le 19 Septembre, depuis nous avons traversé le sud de la France afin de rejoindre la côte Atlantique que nous avons prévu de longer pendant quelques temps.

La chaleur est au rendez-vous et les vagues aussi, et le camping-car se révèle idéal pour ce genre de périple. Nous pouvons nous installer au plus prés des plages, les pieds dans l'eau avec lever et coucher de soleil sur l'océan !

Tom et Victor ont vite pris leurs marques, une petite ballade au réveil pour aller voir les vagues, puis après le petit déjeuner skim board et écriture dans le sable pour Tom et destruction de château de sable et patouille pour Victor.

Nous avons passé quelques jours dans les Landes pour observer les meilleurs surfers du monde réunis à Hossegor pour la Quick Silver Pro ( une des manches de la coupe du monde ) de quoi motiver encore plus Fred ! Et puis nous sommes allés au musée de la Mer de Biarritz pour revoir les aquariums qui avaient tant plu à Tom l'année dernière.

Après une dernière nuit en France à Hendaye, nous avons passé la frontière espagnole le 7 Octobre ; depuis nous avons suivi plus ou moins la côte en prenant le temps de nous arrêter sur les spots de surf et de faire quelques visites. Beaucoup de plages jusqu'à Avilès car il a fait beau et chaud, et il y avait peu de vagues donc des conditions idéales pour initier Tom au Bodyboard. Depuis Avilés, les températures ont nettement baissé et cela fait 6 jours qu'il pleut beaucoup. Nous avons donc décidé de descendre plus rapidement que prévu vers le Portugal, et de nous éloigner un peu des côtes, enfin juste le temps d'aller voir Santiago de Compostella et Pontevedra, deux villes magnifiques qui valent le détour.

C'est donc le 16 Octobre que nous avons passé la frontière avec le Portugal. Ce jour là il pleut, il vente, et les vagues sont énormes; dans ces conditions, qu'il est bon d'avoir sa maison sur son dos !!!

Après 4 jours d'averses, revoilà enfin le soleil et la chaleur. Sur la plage de Buarcos ( au nord de Figueira da Foz), nous sommes les seuls à l'eau et les seuls en maillot, les portuguais en veste et chaussures d'hiver nous regardent comme nous regardons parfois les anglais sur la plage en méditérrannée et doivent nous trouver bien réchauffés! L'eau est quand même un peu fraîche mais nous sommes heureux de pouvoir retrouver les joies de la plage, surtout Tom et Victor, qui n'apprécient qu'à moitié de passer du temps à visiter de pourtant bien jolies villes comme Porto et Aveiro, et qui préfèrent de loin pêcher ou faire du cerf-volant.

 

 

Posté par d escampette à 23:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]